Place de la Mairie
51450 BETHENY
tél. 03 26 07 12 71
Plan d'accès
Contact
Accueil du site > La ville > Histoire > Des origines à nos jours...
Des origines à nos jours...

Geneviève Tilloy, présidente de l’association « les Amis du Vieux Bétheny » évoque ici quelques moments clés.

Des tribus nomades implantées autour de Reims vers le IIème siècle avant Jésus-Christ sont à l’origine de la création de nombreux villages comme celui de Bétheny. On peut penser que ce nom viendrait de BETHEN, nom celtique signifiant « prière ». En effet, un lieudit de la commune se nomme « la Motelle ». Les motelles sont des surélévations de terrains souvent utilisées comme lieux de sacrifice.

Au IIème siècle après Jésus-Christ, le territoire est occupé par des fermes appartenant à des seigneurs romains et le nom de notre village devient BETHENEIUM ou BETINIACUM.

Après la chute de l’empire romain et la période des barbares, c’est l’époque de CLOVIS et le nom de BETINIACUM évolue mais ce n’est qu’au XVIIIème siècle que l’on trouve définitivement le nom BETHENY.

En 1870, une partie de Bétheny traversée par le canal fut ôtée pour créer la nouvelle commune de LA NEUVILLETTE (rattachée à Reims en 1970).

En 1870, la guerre entre la France et la Prusse prend fin nous privant du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et d’une partie de la Moselle. Le traité de Francfort donne la possibilité aux habitants d’opter pour la France. Avant 1872, 158 000 personnes gagnent la France et l’Algérie. Un bon nombre émigrent vers Reims et s’installent au Faubourg Cérès, d’autres au-delà des limites de la ville, sur les terrains vierges du Petit-Bétheny au lieudit « Belle Croix ». Le vieux village de Bétheny était alors essentiellement composé de cultivateurs et d’ouvriers agricoles : 95% de son terroir était utilisé pour l’agriculture.

La nouvelle population, composée d’ouvriers du textile qui renforcèrent les usines rémoises florissantes à cette époque, croît plus vite. Les problèmes commencèrent : en 1881, 1882 le conseil municipal émet le souhait de voir rattaché le Petit-Bétheny à Reims. Pétitions enquêtes, délibérations, se poursuivent jusqu’en 1912 où les élections municipales donnent 7 conseillers au Petit-Bétheny et 5 à Bétheny « village ». Malgré ce résultat, Henri LHOTELAIN pourtant originaire du Grand-Bétheny sera élu maire par 11 voix sur 12.

La guerre arrive et voit la destruction totale des deux secteurs de Bétheny* et le départ des habitants qui ne reviendront qu’après la signature de la paix. Les querelles reprennent et en 1921 on reparle d’une section administrative au Petit-Bétheny avec l’approbation du Préfet. Et pour que le secrétaire de mairie assume ses fonctions il est nécessaire d’avoir une mairie (annexe), ce qui déclenchera une nouvelle querelle en 1924. Le vieux village possédait un presbytère construit au 17ème siècle. Devenu bien national à la révolution il fut vendu à M. Munier puis à l’abbé Robert en indivision avec Melle Bar Doux. Il fut ensuite acheté par la commune le 19 décembre 1826 par accord sous seing privé. En 1914, il sera détruit en même temps que le village ; le projet de reconstruction n’aboutira pas et les dommages de guerre seront aliénés et destinés à la construction d’une mairie et d’une école au Petit-Bétheny. Ce fut un tollé général ! Le fossé entre les deux quartiers se creusera davantage et la mairie et l’école seront bâties en 1925. Il y eut d’autres tentatives de séparation qui n’aboutirent pas et quelques années plus tard, le Conseil Général décida que Bétheny resterait une unité commune.

On ne peut terminer cet historique sans évoquer les grandes heures passées du début du XXème siècle. Le 19 septembre 1901 les grandes manœuvres de l’Est se sont terminées par une revue imposante de 150 000 hommes dans la plaine de Bétheny. Le Tsar Nicolas II de Russie, la Tsarine Alexandra, le Président Loubet accompagné de ministres assistent aux grandioses cérémonies. Le défilé commence, le spectacle est impressionnant : l’infanterie, la cavalerie, l’artillerie, les cyclistes, le parc aérostatique recueillent des acclamations enthousiastes et vigoureuses.

Le 2 décembre 1906 un monument commémoratif fut inauguré prés de l’église, détruit pendant la guerre, il ne fut jamais reconstruit. La semaine du 22 au 29 août 1909 fut l’occasion pour Bétheny d’avoir un rayonnement mondial. Le premier meeting d’aviation eut lieu sur notre territoire attirant 200 000 spectateurs. De grands noms, des as de l’aviation comme Blériot, Latham, Farman et bien d’autres participeront à cette manifestation dont le centenaire était célébré en 2009.

Devant ce succès, d’autres meetings auront lieu en 1910, 1911 et 1913.

* voir le site associatif betheny1418.free.fr/

AGENDA
ACTUALITES
GALERIE PHOTOS
Annonces légales
Infos pratiques
Nouveaux arrivants
Nous écrire
Liens et téléphones utiles
lastnews
Lettre d'information
Consultez la dernière lettre
lastnews
Très nuageux
3°C
ressentie : 1°C

Très nuageux